Formation

LIVRET DE FORMATION

« UTILISATION DES TROD VHC et des TROD VIH 1 et 2 »

Conformément à l’arrêté du 1er août 2016 fixant les conditions de réalisation des tests rapides d’orientation diagnostique de l’infection par les virus de l’immunodéficience humaine (VIH 1 et 2) et de l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) en milieu médico-social ou associatif

Prérequis :

  • Lire, écrire, parler et comprendre le français
  • Faire partie d’une structure qui souhaite être habilité à pouvoir effectuer des TROD VHC et VIH 1 et 2

Objectifs : A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

  • Utiliser des TROD VHC et des TROD VIH 1 et 2

Durée : 3 journées soit un total de 21h

Modalité et délai d’accès :

  • Formation en présentiel
  • Dates de session de formation (nous consulter)

Nombre de participants : 16 personnes maximum

Méthode mobilisées : pédagogiques, techniques et d’encadrement :

Alternance entre enseignement théorique (présentations PowerPoint) et enseignement pratique (cas pratique) :

  • compléter les connaissances sur les risques et les modes de transmission des hépatites virales, du VIH et des IST associés aux différentes pratiques des populations et individus rencontrés ;
  • renforcer les capacités à mener des entretiens de prévention et de réduction des risques adaptés aux besoins des publics et au cadre particulier des entretiens pré et post-tests, incluant les capacités à mener un entretien d’annonce en cas de résultat positif d’un test
  • acquérir les connaissances et compétences nécessaires à une utilisation de TROD de l’infection par le VHC ou à VIH 1 et 2, au titre desquelles les dispositions sont fixées par le présent arrêté ;
  • développer les capacités d’écoute et d’analyse sans jugement à l’égard des personnes et de leurs comportements sexuels ou de consommation de substances psychoactives.
  • mise en situation et jeux de rôle
  • Réalisation de 3 tests au minimum pour l’infection par le VHC et de 3 tests pour l’infection par les VIH 1 et 2, hors condition d’intervention, sous le contrôle d’un formateur référent, lui-même préalablement formé à la réalisation de ces tests. Cette formation pratique comprend les gestes de tri des DASRI et la manipulation des collecteurs. Les tests ainsi réalisés doivent permettre de visualiser au moins un résultat positif.

Méthode d’évaluation :

Les stagiaires seront soumis en fin de formation à des tests d’évaluation et des travaux pratiques afin de vérifier l’intégration des connaissances et des gestes professionnels.

A l’issue de la session, un questionnaire sera rempli par les participants.

Indicateurs :

  • Nombre de stagiaires formés depuis 2017 : 66 stagiaires
  • Taux de réussite : 97 %

Sanction : Attestation de formation

Responsable pédagogique : Monsieur Frédéric CHAFFRAIX

Tarifs : nous consulter

Accessibilité aux personnes handicapées : nous consulter

Contact : Madame Sophie KAUFFMANN SAARBACH – 03.69.14.60.38

Dates et Heures :            9h à 17h

                                                9h à 17h30

                                                9h à 17h

 

Lieu :                                  SOS hépatites Alsace-Lorraine

                                               21 rue de la 1ère Armée – 67000 STRASBOURG

Formation / Présentation du programme

_  _ / __/__20

8h30-9h00       ACCUEIL

9h00-11h00     FORMATION

11h00-11h15   PAUSE

11h15-12h30   FORMATION

12h30-13h30   DÉJEUNER

13h30-15h30   FORMATION

15h30-15h45   PAUSE

15h45-17h00   FORMATION

ENSEIGNEMENT THEORIQUE

I. – Principes juridiques et éthiques applicables en matière de dépistage.

Frédéric CHAFFRAIX, Responsable du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace 

Information  de  la  personne  concernée,  règles  relatives  au  recueil  du  consentement  éclairé,  secret  médical  et professionnel vis-à-vis des personnes dépistées, de leur entourage et de leurs partenaires éventuels, principes de conservation des données à caractère personnel (loi CNIL).

II. – Volets Prévention combinée et prise en charge.

Frédéric CHAFFRAIX, Responsable du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace

III.  – Organisation du système de soins et de la prise en charge médico-sociale pour les patients infectés par les virus de l’hépatite B ou C, y compris pour les personnes détenues, et incluant l’orientation d’aval après le dépistage.

Dr Maude ROYANT, Médecin du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace

IV. – Principes et bases de la relation aidant-aidé.

Dr Maude ROYANT, Médecin du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace

Clara DJOUADI, Chargée de projet en promotion de la santé SOS Hépatites Alsace-Lorraine
  • Information-conseil.
  • Intervention motivationnelle brève.
  • Entretien pré et post-test, avec rendu d’un test positif.
  • Discussion

V. – La conduite à tenir en cas d’accident d’exposition au sang.

Dr Maude ROYANT, Médecin du Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace

 

_  _ / __/__20

8h30-9h00       ACCUEIL

9h00-13h30     FORMATION

13h30-14h30   DÉJEUNER

14h30-17h00   FORMATION

                                          17h00-17h30   QUESTIONNAIRE DE VÉRIFICATION DE CONNAISSANCES

               ÉVALUATION DE LA FORMATION

 

ENSEIGNEMENT THEORIQUE SUITE ET ENSEIGNEMENT PRATIQUE*

 

VI. – Infection à VIH, hépatites virales chroniques et autres infections sexuellement transmissibles (IST).

Emmanuel BOUTANT, PhD – Maître de Conférences en Virologie
  • Epidémiologie
  • Définition et symptômes.
  • Prévention.
  • Informations  sur  les  risques  associés:  risques  sexuels  et  risques  liés  à  la  consommation  de  substances psychoactives (alcool, tabac, drogues illicites).

 

VII.  – Les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) de l’infection par le VHC ou à VIH 1 et 2.

Clara DJOUADI, Chargée de projet en promotion de la santé SOS Hépatites Alsace-Lorraine 
Caroline TAVERNIER, Chargée de mission en promotion de la santé SOS Hépatites Alsace-Lorraine
  • Les différents types de tests.
  • Leur stockage.
  • Leurs principes d’utilisation et de réalisation, dans le respect du mode opératoire mentionné dans la notice du fabricant du test.
  • L’interprétation des résultats.
  • Les règles d’asepsie et d’hygiène, notamment lors des prélèvements de liquides biologiques.
  • Les  règles  d’élimination  des  déchets  d’activité  de  soins  à  risques  infectieux  (DASRI),  notamment  le  tri,  la manipulation des collecteurs de DASRI et leur entreposage, ainsi que les formalités relatives à leur élimination (convention avec la société de collecte et bordereau de suivi).
  • Le processus de signalement auprès de l’ANSM au titre de la réactovigilance de toute défaillance ou altération d’un réactif susceptible d’entraîner des effets néfastes pour la santé des personnes (art. L. 5222-3 du code de la santé publique).

*Contenu de l’enseignement pratique :

La formation pratique comprend :
I. Un temps de réflexion en groupe sur l’analyse de ses propres attitudes vis-à-vis des comportements sexuels ou de consommation de substances psychoactives d’autrui.
II. Une mise en situation de chaque participant sur l’information-conseil pré et post-test, mettant en pratique les  bases  de  l’entretien  motivationnel  et  comprenant  au  minimum  un  jeu  de  rôle  comme  usager  et  comme professionnel réalisant un test rapide, incluant l’annonce d’un résultat positif.
III. La réalisation de 3 tests au minimum pour l’infection par le VHC et de 3 tests pour l’infection par les VIH 1 et 2, hors condition d’intervention, sous le contrôle d’un formateur référent, lui-même préalablement formé à la réalisation de ces tests. Cette formation pratique comprend les gestes de tri des DASRI et la manipulation des collecteurs.
Les tests ainsi réalisés doivent permettre de visualiser au moins un résultat positif.

_  _ / __/__20

9h-17h             RETOUR ET ECHANGES SUR EXPERIENCE

 

 Avec l’expertise du :

Pour retrouver le programme de formation en version pdf, cliquez ici.