Ministere de la Santé

Nouvelle circulaire sur la prise en charge des AAD

Nouvelle circulaire sur la prise en charge des AAD du 10 Août 2016.
(INSTRUCTION N° DGOS/PF2/DGS/SP2/PP2/DSS/1C/2016/246 du 28 juillet 2016 relative à l’organisation de la prise en charge de l’hépatite C par les nouveaux antiviraux d’action directe (NAAD)).
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2016/08/cir_41189.pdf

Voici quelques éléments de cette circulaire :

« La RCP est composée au minimum d’un médecin hépatologue, d’un microbiologiste (ou interniste), d’un pharmacien et d’un professionnel de santé en charge de l’éducation thérapeutique.
Elle comprend en tant que de besoin, un médecin exerçant en Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA), un médecin exerçant en Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD), un médecin exerçant en unité sanitaire et, dans la mesure du possible, un travailleur social et un attaché de recherche clinique.

La RCP apprécie pour chaque patient s’il présente un niveau de risque élevé de transmission (les usagers de drogues avec partage de matériel, les personnes détenues, les femmes ayant un désir de grossesse, toute autre personne pour laquelle la RCP estime le risque de transmission élevé).
La RCP a un rôle de conseil thérapeutique auprès des praticiens qui adressent les demandes.

Elle ne constitue pas une prescription et n’a pas vocation à être un levier de contrôle pour limiter l’accès au traitement de patients pour des raisons autres que médicales.

La délivrance par la PUI d’une initiation ou d’un renouvellement de traitement comportant au moins un NAAD nécessite que soient respectées :

– les conditions de prescription figurant à l’AMM à savoir : prescription d’origine hospitalière et par un médecin spécialiste autorisé : hépato-gastro-entérologue, interniste, infectiologue,
– les conditions de prise en charge par l’Assurance maladie énumérées dans les arrêtés d’inscription aux collectivités 6 et arrêtés de prise en charge au titre de la rétrocession 7 , à savoir une initiation de traitement conditionnée à une RCP et pour les indications thérapeutiques suivantes:

Le traitement, en association ou non (en fonction de la spécialité concernée) avec d’autres médicaments, de l’hépatite C chronique 8 chez l’adulte présentant un stade de fibrose hépatique F2, F3 ou F4 ;
Le traitement, en association ou non (en fonction de la spécialité concernée) avec d’autres médicaments, de l’hépatite C chronique 7 quel que soit le stade de fibrose hépatique chez l’adulte :
– infecté concomitamment par le VIH, chez l’adulte présentant une cryoglobulinémie mixte (II et III) systémique et symptomatique,
– atteint de lymphome B associé au VHC,
– en attente de transplantation d’organe ou ayant fait l’objet d’une transplantation d’organe,
– chez l’adulte en hémodialyse,
– présentant des manifestations extra-hépatiques du virus de l’hépatite C,
– infecté par le virus de génotype 3 ou co-infecté par un virus à tropisme hépatique.

Le traitement, en association ou non (en fonction de la spécialité concernée) avec d’autres médicaments, de l’hépatite C chronique 7 chez l’adulte à risque élevé de transmission du virus : usagers de drogues avec échange de matériel, personnes détenues, femmes en désir de grossesse ou toute autre personne pour laquelle la RCP estime le risque de transmission élevé.

La dispensation par les PUI aux patients ambulatoires ne pourra pas excéder 28 jours de traitement.»

Vous trouverez également à la fin de la circulaire, les résultats de l’INSTRUCTION N° DGOS/2016/83 : mise en œuvre d’une enquête nationale sur le déploiement des RCP Hépatite C (17 750 dossiers de patients ont été présentés en France en 2015)

medoc

Actualités des ESSAIS THERAPEUTIQUES au Nouvel Hôpital Civil des Hopitaux Universitaires de Strasbourg.

SOS Hépatites Alsace vous donne les dernières actualités concernant les ESSAIS THÉRAPEUTIQUES  au Nouvel Hôpital Civil des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

Essais thérapeutiques (mise à jour Octobre 2015) : Hépatites B, C, Carcinomes Hépatocellulaires (CHC)

Ces informations vous sont communiquées en Partenariat avec le Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales Alsace (SELHVA).

Pour tout renseignement merci de contacter :

Le secrétariat du Pr. Michel DOFFOEL                                  Le secrétariat du Dr. François HABERSETZER
03 69 55 04 82                                                                                  03 69 55 05 12

5eme JNPE2015

Hépatites B et C : 5ème journée nationale d’information patients et entourage

JNPE2015

Journée Nationale d´information et d´échanges destinée aux patients
et à leur entourage

En Alsace, 25 800 personnes seraient infectées : 10 800 personnes avec une hépatite C et 15 000 avec une hépatite B. C’est en Alsace que la fréquence de l’hépatite B est la plus élevée (2 fois supérieure à la moyenne nationale) bien qu’un vaccin permette de s’en protéger à vie. L’hépatite C demeure la 1ere maladie chronique dont nous pouvons aujourd’hui guérir dans 95% des cas. Ces traitements permettent de prévenir les risques de cirrhose et cancer du foie.
Traitements et suivi : Quel accès aux soins en 2016 ?

Le SELHVA – Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d’Alsace basé aux HUS, en collaboration avec SOS hépatites Alsace et le Laboratoire d’Excellence HepSYS de l’INSERM en lien avec les responsables des service d’hépato-gastroentérologie des hôpitaux généraux de la région vous invitent le :

SAMEDI 12 DECEMBRE 2015 DE 10H A 13H

au Forum de la Faculté de Médecine,
4 rue Kirschleger
à STRASBOURG

Voir le plan d’accès

Accés Forum Fac medecine

Depuis 2014, l’évolution des traitements et des recommandations a modifié l’organisation des soins avec un meilleur dépistage, et un meilleur suivi des patients. Les traitements antiviraux C qui sont très couteux sont réservés à l’heure actuelle aux malades les plus graves ayant une fibrose sévère ou une cirrhose du foie.
Hors ces traitements s’ils étaient accessibles à tous pourraient réduire significativement le nombre de nouvelles contaminations et améliorer la qualité de vie de tous les malades.

L‘objectif de cette journée est celui de prendre le temps du partage, principalement pédagogique et interactif. Nous souhaitons que cette réunion permette aux participants de partager leurs expériences diverses, leurs demandes et leurs témoignages notamment par les personnes en attente de traitements dont la maladie seule peu avoir déjà des retentissements sur leur vie et d‘échanger avec les experts médicaux et paramédicaux sur l’actualité et l’évolution de la maladie.

Communiqué – Flyers d’invitation 2015

Inscription gratuite sur http://www.oseus.com/inscription-rencontre.php?catId=5&reuId=29 et  à  infos@oseus.com

 

 

Logo Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales (SELHVA)Labex HepSys de l'INSERM

hepicure

HEPICURE Alsace 2014

Colloque Hépicure Alsace

Quel parcours de soins dans l’hépatite C 
pour demain?

Mardi 7 octobre 2014
de 17h30 à 20h30

Pôle formation de la CCI 
234, avenue de Colmar
à Strasbourg.

Ouvert à tous

Voir le programme 

S’inscrire gratuitement en ligne ICI:

ou telechargez le bulletin d’inscription papier 

Avec la participation de :

– Monsieur Jean-François LANOT Directeur Général par interim des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg,

– Dr Alexandre FELTZ, Adjoint au Maire de Strasbourg chargé de la Santé

– Dr Tariq EL MRINI, Adjoint au Directeur de la Protection et de la Promotion de la Santé à l’ARS Alsace.

Le programme éducationnel des Rencontres Régionales HEPICURE, créé par Décision Santé, est mis en place sous l’égide d’un Comité d’Experts afin de créer des échanges et de susciter des projets sur la prise en charge des patients atteints d’hépatite C dans les régions.
En effet, le parcours de soins des patients atteints d’hépatite C soulève à la fois des problématiques médicales et d’organisation du système de santé.

Organisé par

Logo Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales (SELHVA)

avec le soutien de:

 

attention

Rappel

Les Hépatites B et C sont des problèmes de santé publique, ce sont des maladies fréquentes, potentiellement graves (risque de cirrhose et de cancer primitif du foie).
En France, on estime à 370 000 le nombre de personnes ayant une hépatite C et à 280 000 ceux ayant une hépatite B. (Source: INVS)
Près de 2 500 nouveaux cas par an pour l’hépatite B et 5000 pour l’hépatite C. Plus de 2 000 sont évitables grâce à la vaccination contre l’hépatite B. (Plus d’infos…ICI )
En Alsace, on estime que 10 000 personnes ont une hépatite C et que 16 800 personnes ont une hépatite B. (Source: ARS Alsace), dont la moitié ne connaît pas leur séropositivité.

Les hépatites B et C, sont responsables de 5 000 morts chaque année en France et d’un mort toutes les 30 secondes dans le monde ! C’est plus que les accidents de la route, et 12 fois plus que le Sida aujourd’hui !
Aujourd’hui il existe des traitements efficaces.
Pour l’hépatite C : près de 90 % de guérison, il n’existe pas de vaccin
Pour l’hépatite B : plus de 50 % de rémission, il existe un vaccin très efficace pour l’éviter.
Pour le VIH/SIDA:
150 000 personnes en sont infectées en France et 1/3 l’ignorent.
30% des personnes qui ont le VIH/SIDA vivent avec une co-infection d’une hépatite virale B ou C.
Mais, il y a 3 fois plus de personnes séropositives aux hépatites virales B et C qu’au VIH.

mon_traitement_vhc

MON TRAITEMENT CONTRE L’HEPATITE C

28/03/14

NOUVEAU LIVRET

MON TRAITEMENT
CONTRE L’HÉPATITE C

A l’occasion de la sortie en Janvier 2014 du SOFOSBUVIR, nouvelle molécule dans le traitement de l’hépatite chronique C, SOS Hépatites Alsace et le Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales Alsace (SELHVA). se sont associés pour donner aux malades un outil pratique d’accompagnement dans leur traitement (modalités de prise, conseils et alertes, interactions médicamenteuses, conseils, rappel des différents RDV, calendrier de prise, notes,…).

Ce document de 20 pages au format A5 est disponible auprès de l’association et lors des séances d’éducation thérapeutique à Strasbourg. Il le sera prochainement à Mulhouse, Colmar et Nancy.

Voici la première et la dernière page.

ETUDE ANRS CO HEPATHER

Logo Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales (SELHVA)

COHORTE NATIONALE HEPATITES B ET C

Le Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales Alsace (SELHVA) basé au NHC à Strasbourg propose à tous les hépatants de la region Alsace de rentrer dans cette etude qui permettra à terme d’ameliorer la connaissance, la prise en soins et le traitement des patients.

Vous n’avez qu’à remplir un questionnaire, effectuer une analyse de sang et un recueil d’urine pour permmetre l’avancé de la recherche medicale sur ces maladies.

Toutes les personnes malades ou gueris sont concernés

Vous pouvez en parler à votre hépatologue lors de votre prochaine consultation ou prendre contact avec le Secretariat du Dr Habersetzer au 0369550512 ou du Pr Doffoel au 0369550483.

Un geste simple suffit pour faire avancer la recherche.